Bienvenue à Daillens                                                                                                                                                                             

District

 

GROS-DE-VAUD

Surface (ha)  

 

556

Altitude (m)  

 

500

Coordonnées CH

 

529500 , 164380

Habitants (mars)

 

914

Nom habitants

 

Les Daillenais

Sobriquet

 

Lè Radze-buli (les mangeurs de bouilli)

Impôt communal (%)

 

71

 Hier à maintenant

Evolutions
30 feux en 1453
347 hab. en 1764
322 en 1798
405 en 1850
428 en 1900
415 en 1950
338 en 1970
598 en 2000 
896 au 31.12.2010
882 au 31.12.2011
911 au 31.12.2012
915 au 31.12.2013

Histoire

Importante nécropole du haut Moyen Age aux lieudits A la Condémine et Sus le puit.
Le territoire de Daillens était partagé au Moyen Age entre plusieurs seigneurs laïques et ecclésiastiques, comme le chapitre de Lausanne, les barons de Cossonay ou les nobles de Daillens Le village fut réuni en une seule seigneurie en 1766 seulement.

Sous le régime bernois, Daillens forma avec Bettens une châtellenie dépendant du bailliage de Morges, enclavée dans celui de Morges.
L'assemblée des communiers administrait le village. Paroisse attestée dès 1228 (église dédiée à la Vierge) et dont releva l'annexe de Bettens jusqu'en 1837, puis celle de Penthalaz.

Remaniement parcellaire en 1983.

A la jonction des lignes ferroviaires Lausanne-Neuchâtel (1860) et Lausanne-Cossonay-Vallorbe (1870), Daillens hébergea de 1971 à 1997 les entrepôts de la régie fédérale des alcools.
Sur le même site, La Poste a ouvert en 1999 l'un de ses trois centres de tri informatisé des paquets.

Source: Dictionnaire Historique de la Suisse

C'est à partir de 1109 que l'on a des traces précises et officielles de l'existence du village de Daillens. Certes, il existait déjà auparavant, mais certains documents sont douteux du point de vue des historiens. Son appellation a légèrement varié au cours des siècles, mais l'origine du mot reste la même. Daille, en patois daye, est un des noms communs du pin sylvestre. Le nom a été successivement : vers 600, Daliens, en 1109 Dallens, en 1182 Dalens, en 1238 Dalleins, en 1344 Dallyens, en 1358 Dalliens, et pour finir Daillens. Ce que l'on sait de façon certaine, c'est que ses premiers "habitants" ont été les mammouths.

En effet, on a retrouvé des squelettes de ces sympathiques pachydermes, sur le territoire communal : l'un dans une gravière entre Daillens et Bournens, l'autre au captage des sources de la Molombaz.

Si de nos jours les habitants du nord de l'Europe migrent volontiers vers les plages du sud, c'était déjà le cas dans le passé. Les Burgondes sont venus de l'île suédoise de Bornholm. Une partie d'entre eux, estimée à 80'000, a formé le royaume de Sapaudia qui deviendra plus tard le Royaume de Savoie. Leur établissement à Daillens est attesté par la découverte en 1849 de tombes et en 1901 d'une hache dite francisque.

Au XIème siècle Nardi de Ferreyres donne au monastère de Romainmôtier une terre à Daillens. En 1182 une bulle du Pape Lucius III confirme au Chapitre de la Cathédrale de Lausanne la possession de diverses églises du pays dont celle de Daillens. L'église dédiée à la Vierge, dépendra dès lors de l'Evêché de Lausanne. La paroisse faisait partie du Décanat de Neuchâtel avec entre autres Penthaz et Penthalaz. Le Prieuré de Cossonay et les Paroisses de Senarclens, Grancy et Gollion relevaient par contre du Décanat d'Outre Venoge. Dans le clocher qui abritait le choeur jusqu'au XVIème, on a découvert des décors peints vraisemblablement au XIVème siècle, et dissimulés sous une couche de peinture lors de la Réforme. Une Fondation récemment créée est consciente de leur grande valeur historique sur le plan national et s'occupe de leur restauration.

Pendant la période bernoise, Daillens et Bettens faisaient partie du baillage de Moudon dont ils étaient complètement séparés et formaient une châtellenie avec une justice particulière. On prétend que, dans la fixation des circonscriptions des baillages, ces deux localités avaient été oubliées. On les joignit à Moudon parce que son bailli, Hans Frisching, possédait des terres à Daillens.

Pour en revenir à l'actualité, lors du nouveau découpage des districts, Daillens a quitté le pied du Jura pour retourner en direction de Moudon, mais en s'arrêtant à Echallens où nous sommes accueillis dans le nouveau district du Gros-de-Vaud.

http://dbserv1-bcu.unil.ch/dbbcu/communes/districts.php

Nous vous souhaitons une cordiale bienvenue parmi nous. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions auxquelles le site ne répond pas ou que partiellement !


Facturation AIEE (Epuration eaux usées)

L'AIEE nous prie d'informer nos habitants qu'une erreur s'est malheureusement glissée dans la date de la facture d'épuration qu'elle vient de leur adresser : il s'agit bien du 10 mars 2014 et non 10 mars 2013. L'AIEE nous demande de vous transmettre ses excuses.

[PDF, 447 KB] Horaires Transport intercommunal gratuit dès le 25.11.2013

[PDF, 204 KB] Modification Horaire bus intercommunal gratuit

     www.vd.ch/impots


 

Site officiel de la commune de Daillens | info: administration@daillens.ch
Dernière mise à jour: 22.04.2014  | Powered by GEOMATIC